Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Silver économie : Aladin, lampe magique et connectée, veut séduire les Américains

08/01/2018 | Aladin, une "lampe magique avec un génie à l'intérieur" va améliorer le quotidien des personnes dépendantes. Objectif : conquérir l'Amérique.

Arnaud Brillaud (à g.) et Maximilien Petitgenet entourent Alain Claeys, le maire de Poitiers

Le maire de Poitiers, Alain Claeys a visité les locaux de Domalys à Fontaine-le-Comte (86). Une start-up qui se dit créatrice d’autonomie et qui a pour mission d'embellir le quotidien des personnes dépendantes et de leur entourage. Autrement dit, elle aide les personnes âgées à rester en autonomie à leur maison. Leur dernière création, la « lampe magique » Aladin. Elle va être présentée au CES de Las Vegas, le plus grand salon des innovations et des nouvelles technologies du monde organisé du 9 au 12 janvier. Quatre personnes vont donc prendre la direction des États-Unis afin de conquérir ce marché.

Maximilien Petitgenet et Arnaud Brillaud sont les directeurs associés de Domalys, une start-up créée en 2012, créatrice d’autonomie pour les personnes dépendantes. L’entreprise compte aujourd’hui 27 personnes réparties sur deux sites dans le département de la Vienne à Fontaine-le-Comte (pour le commerce, le marketing, le bureau d’études) et à l’Isle-Jourdain (pour la production). Les deux hommes attendent la visite d’Alain Claeys, maire de Poitiers. Au sol des carreaux oranges et violets avec des citations  d’hommes célèbres tels que le Dalaï Lama, Sénèque, Walt Disney, Jim Morrisson et d’autres. Dans cette grande salle tous les produits qu’ils proposent sont visibles : cela va des tables ergonomiques ou de restauration, aux fauteuils ou encore à l’aménagement des chambres.  « La proportion de dépendants augmente et celle des aidants diminue. Il faut trouver des solutions pour faciliter leur vie », explique Arnaud Brillaud. 

Aladin : la lampe magique

Parmi leur produit, le dernier né est commercialisé depuis octobre dernier. Il s’agit « d'une lampe magique avec un génie à l’intérieur : Aladin », sourit Maximilien Petitgenet. Elle permet de vivre chez soi plus longtemps en autonomie. « Elle a trois fonctions, poursuit le co-directeur de Domalys. L’éclairage, le positionnement des différentes stations permet d’éclairer le chemin vers les toilettes, ce qui évite 76% de chutes. Elle permet aussi de mesurer l’activité normale de la personne dépendante et elle prévient les aidants si quelque chose d’anormal se produit. Enfin elle détecte les chutes et prévient les aidants, la télé-assistance ou bien les secours. » Deux formules sont proposées pour la commercialisation : l’acquisition d’un pack (Aladin se vend par lot de trois) pour 895 euros sans assistance ou bien la location avec télé-assistance pour 25 euros par mois après crédit d’impôts de 50%. 

Aladin, la

Maximilien Petitgenet et Arnaud Brillaud ont déjà un recul de deux ans sur un produit similaire qu’ils ont lancé pour les Établissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD). « Nous avons équipé déjà 4 000 lits », se félicite Maximilien. Parmi les dix plus grands groupes d’EHPAD en France, neuf sont déjà leur client. 

Alain Claeys est venu visiter et découvrir les locaux de cette entreprise. « C’est l’occasion de se confronter à la silver économie, répondre à une demande sociale et médicale. C’est une niche économique importante », rappelle le maire de Poitiers. Effectivement les chiffres le prouvent. Selon Xerfi, un institut d’études économiques privé, le chiffre d’affaire de la silver économie s’élevait à 92 milliards d’euros en 2013 et devrait représenter 130 milliards d’euros en 2020. Ce côté lucratif, les directeurs de Domalys l’ont bien saisi. Ils sont présents sur les marchés français, belge et suisse. Ils veulent par l’intermédiaire de leur dernier produit, Aladin, s’attaquer aux États-Unis. « Il n’y a pas la même culture là-bas. Quand nous avons imaginé Aladin, c’était avec l’ambition de le vendre à l’international », confie Arnaud Brillaud. Ce qui permettrait de grossir leur  chiffre d’affaires de 2,7 millions d’euros en 2017 alors qu’il y a trois ans ils étaient à 1,3 million d’euros.

Ils visent le marché américain

La conquête étasunienne débute ce jeudi 4 janvier pour Domalys. Ils partent demain en équipe restreinte : les deux directeurs et l’équipe marketing. Ils seront accompagnés d’une délégation de start-up de la Nouvelle-Aquitaine. Au programme, visite d’entreprises, prise de contact avec les intermédiaires sur place, ce qui permettra d’étoffer un peu leur réseau. « Le marché américain est le premier dans la santé connectée. C’est pour cette raison qu’on présente Aladin au CES de LA Vegas et ce sera pour nous l’opportunité que des gens s’intéressent à notre matériel », explique Maximilien Petitgenet. De quoi découvrir la culture de l’entreprise à l’américaine durant 15 jours. « Je suis certain que ce sera une belle aventure pour vous », leur concède Alain Claeys à la fin de la visite.  

Et les directeurs ont déjà plusieurs projets en tête notamment pour lutter contre les Troubles musculosquelettiques (TMS). « Nous ne pouvons pas tout révéler pour l’instant » disent-ils tout en entretenant leur secret.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6261
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !