Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/11/18 : Dordogne : lundi après midi, ils subsistaient encore une dizaine de points rassemblement organisés par les Gilets jaunes : à Thiviers, Mussidan, Montpon, Sarlat, Terrasson, Port de Couze, Eymet, St Laurent s/Manoire, Bergerac, Chancelade et Trélissac.

19/11/18 : Charente-Maritime : les communes de Marennes et de Hiers-Brouage, près de l'île d'Oléron, s'apprêtent à fusionner. Une charte commune a été adoptée par les élus lors du dernier conseil municipal du 15 novembre au soir.

19/11/18 : Charente-Maritime : Ce lundi matin, des manifestants bloquaient les accès sur la voie publique aux dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle. Les forces de sécurité sont intervenues afin de rétablir la libre circulation - opération sans incident.

19/11/18 : Le Château Smith Haut Lafitte a été sacré International Best Of Wine Tourism 2019 à Adélaïde (Australie). Sur 393 candidats au plan mondial, seuls 10 ont reçu ce trophée venant récompensé les propriétés les plus remarquables en matière d’œnotourisme

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/11/18 | Gilets jaunes : l'après 17 novembre en région

    Lire

    Le mouvement des gilets jaunes a continué dimanche, avec des opérations péages gratuits en Charente-Maritime, deux gardes à vues et la RN10 perturbée en Charente et le péage de Virsac toujours occupé en Gironde. Ce dernier a fait l'objet de dégradations "sur plus de 800 mètres" note la préfecture, notamment des glissières de sécurité arrachées et une chaussée "très abimée". Evacués par les forces de l'ordre ce lundi matin, les manifestants ont rapidement libéré les lieux. Ce lundi, le pont d'Aquitaine était toujours fermé (évacué à 11h)et un barrage filtrant installé sur le pont François Mitterrand, perturbant le trafic.

  • 19/11/18 | Vienne: 2.9M€ en soutien aux FPF

    Lire

    Les "Fonderies du Poitou Fonte" (FPF) qui font l'objet d'un plan de redressement industriel de 12 M€, vont bénéficier de 2 aides du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine: une subvention d'investissements de 1,2 M€ et un prêt public de 1,7 M€ pour aider à la restructuration financière de l'entreprise. Les dispositifs régionaux de formations sont aussi mobilisés à destination des salariés. Le projet subventionné consiste notamment à consacrer une ligne de production à de nouveaux produits. Une diversification qui vise à sortir de la dépendance aux pièces du véhicule diesel vue la chute rapide des volumes de ce marché.

  • 19/11/18 | A Limoges, « La lavandière et le Tommy »

    Lire

    Le musée de la Résistance de Limoges présente dans le cadre du Centenaire de la Guerre une exposition pédagogique du 19 novembre au 17 février 2019. Au travers d’une quinzaine de panneaux et de nombreux objets d’époque, l’exposition rend hommage aux troupes britanniques. Elle met aussi en avant le devoir de reconnaissance et de mémoire grâce à la construction des monuments aux morts notamment.

  • 19/11/18 | Bordeaux : l'histoire de l'antisémitisme en expo

    Lire

    C'est une première à Bordeaux: l'exposition "L'Antisémitisme du Moyen Âge à nos jours", conçue par la LICRA, présente en 36 panneaux les origines et la montée de l'antisémitisme à travers le temps. Ayant pour but de sensibiliser à la lutte contre l'antisémitisme, cette exposition illustre l'histoire des attitudes hostiles aux juifs et de l'antisémitisme actuel qui durant le XXème siècle a causé la mort de millions de personnes. Une exposition qui permet aussi de mieux appréhender certains faits de l'actualité, en Europe ou au Moyen Orient. A voir jusqu'au 23 novembre dans le hall d'entrée de Bordeaux Métropole.

  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Stations N'PY : la nouveauté est dans la diversification !

09/11/2018 | Pour la saison qui s'annonce, N'Py et ses domaines skiables ont investi un peu plus de 10 850 000 € afin de proposer des nouveautés diverses et variées à leurs clients

Les responsables des stations de sports d'hiver des stations N'PY au siège de la marque à Lourdes entourent Michel Pélieu (président) et Christine Massoure (Directrice)

Venus des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques, les responsables des stations de sports d'hiver de Peyragudes, Piau, Pic du Midi, Grand Tourmalet, Luz Ardiden, Cauterets, Gourette, La Pierre-Saint-Martin et la Rhune, se sont réunis ce 8 novembre pour la traditionnelle conférence de presse de lancement de saison. Un rendez-vous donné à Lourdes au siège de la marque qui les regroupe depuis désormais 14 ans: N'PY. L'occasion pour chacun d'entre eux ainsi que pour l'équipe de N'PY, à commencer par son Président (aussi président du Conseil départemental 65) Michel Pélieu, et sa directrice Christine Massoure de faire quelques annonces sur les nouveautés qui attendent les skieurs et vacanciers cette saison. Un objectif commun : progresser et se diversifier sur les hébergements, sur les services via les nouvelles technologies, ou encore sur les animations en station.

Comme le souligne Michel Pélien, « les stations de la marque sont toujours sur une dynamique positive : pour la saison 2017/2018 nous sommes à plus de 2 millions de journées ski (2 066 000 précisément, ndlr) pour un chiffre d'affaires de 54,4 M€ ; c'est plus de 50% du chiffre d'affaires cumulé de l'ensemble des stations de la chaîne des Pyrénées alors que nous regroupons seulement 30% de l'offre d'hébergement ». Des chiffres qui, en parallèle « démontrent le besoin de développer encore l'offre d'hébergement », souligne la directrice Christine Massoure mettant en avant que « 80% des clients des domaines skiables N'PY sont des séjournants, c'est à dire qu'ils passent au moins une nuit sur place ».
Un besoin auquel N'PY et les stations s'attachent à combler depuis plusieurs années, en encourageant notamment les particuliers propriétaires de logements à rénover et louer leur biens via notamment la plateforme N'PY Résa qui rassemble l'ensemble des hébergements possibles (de la chambre d'hôtel au studio privé) sur les stations de la marque. D'ailleurs, les efforts paient puisque désormais 300 propriétaires ont rejoint cette plateforme et louent leur bien par ce biais, qui propose au total 1500 lits à la location. Et pour convertir encore plus de propriétaires à rejoindre cette plateforme la marque collective a créé, pour eux, une application leur permettant de gérer automatiquement les logements qui seraient également mis en location sur d'autres plateformes telles que AirBnB ou le BonCoin.
Une démarche d'autant plus volontaire auprès des propriétaires que N'Py Résa ne cesse de séduire les clients : la place de marché n-py.com (qui regroupe sur un même site les offres pour l'hébergement mais aussi la possibilité de louer son matériel ou de reserver des activités diverses pour occuper son séjour) a enregistré un volume d'affaire de 23,85 M€ sur la saison dernière, dont près de 4M€ en hébergement, soit une augmentation de 25% par rapport à 2016/2017. Un signe aussi que les outils numériques et technologies nouvelles, à l'image de la carte « No souci » développée par la marque pour éviter les interminables attentes en caisse pour acheter son forfait ski, ont un succès certains auprès des clients.

Station de Peyragudes et quelques un de ses logements
 

"Skylodge by N'PY", un nouveau concept d'hébergement en station
Mais, en matière d'hébergement, s'il s'agit d'augmenter l'offre, N'PY cherche aussi à diversifier les propositions existantes. En ce sens l'ouverture du premier « Skylodge by N'PY » sur Piau en est cette saison un exemple concret, à découvrir à partir du 21 décembre. « C'est un projet innovant sur lequel nous travaillons depuis 2 ans et qui propose une nouvelle typologie de logement inspirée des nouvelles auberges de jeunesse, les « hostels », dont le concept se dissémine dans les grandes capitales européennes », explique le Président Pélien. Comprendre une volonté de restructuration profonde des hébergements collectifs de grandes capacités sur les stations.
A Piau, grâce à ce nouveau concept, 290 lits supplémentaires seront ainsi proposés à tous les publics à des prix imbattables « sans rien nier au confort, au design et à la convivialité » promet-on. Les voyageurs pourront ainsi réserver sa ou ses nuits en station, dans un dortoir de 8 ou 10 personnes «  à l'intimité préservée », dans des cabines de 4 ou 2 personnes ou dans des chambres doubles, le tout assorti de tout un ensemble de services disponibles au sein de l'hostel: restauration, rooftop, bar à musique pour l'accueil de concerts tout au long de l'hiver, mais aussi service de location de matériel pour le ski, sauna, salle de jeux, et animations diverses et variées... Sans oublier un système de paiement par carte à puce remise à l'arrivée du voyageur, lui donnant accès à l'ensemble des services payants (ils ne le sont pas tous) du Skylodge, pour un paiement global différé, et un suivi des consommations possibles en temps réels...
Le Skylodge de Piau sera le premier du genre. L'ambition de N'PY étant bien, à terme, de créer un réseau Skylodge proposant au total 2140 lits sur différentes stations, soit un investissement total de 25 M€ et la création de 130 emplois. A Piau, une équipe de 23 collaborateurs a ainsi déjà été recrutée.

Le kid contest organisé à Piau


Diversifier les plaisirs du ski
Mais la diversification doit aussi se faire sur l'offre touristique. Les stations à leur échelle continuent donc leur effort pour proposer, dans le sens de la volonté de leurs clients, plus de parcours ou domaines skiables ludiques ou offrant des possibilité de se tenter au freeride, tant pour les débutants que pour les skieurs confirmés... sans négliger les animations et nouveautés proposés hors ski voire hors piste, du côté de la restauration notamment. Au Pic du midi, la nouveauté est à une autre échelle avec le lancement, en lien avec les 140 ans de la station, de l'Histo-pad, dès le 1er décembre. Une nouvelle expérience, permettant aux clients de découvrir la station autrement, via des tablettes numériques. 400 tablettes tactiles seront ainsi mises à disposition des visiteurs leur permettant au fil d'un parcours dans la station de la découvrir dans sa jeunesse, surtout dédiée à la recherche et la science, à travers une véritable immersion dans un passé et un décor désormais disparu... Bienvenue dans la réalité augmentée!
Autre nouveauté chapeautée cette fois par l'équipe de N'PY, la création d'un nouveau forfait grand ski « Vallée de Gavarnie », qui à l'instar du forfait "Pyrénées 2 Vallées" lancé l'an dernier, permet de skier indifféremment sur les 7 domaines skiables que sont Cauterets, Gavarnie-Gèdre, Grand Tourmalet, Hautacam, Luz-Ardiden, Pont d'Espagne et Val d'Azun dont certains n'appartiennent pas à la marque. Vendu sur n-py.com, ce Pass permet de skier sans passer par la billetterie, le temps d'un week-end ou d'une semaine... « Ce sont des outils mis au point par N'Py au service des territoires, auprès desquels nous essayons d'avoir un rôle d'accompagnement de plus en plus actif, en leur apportant notre savoir-faire » explique la directrice. Des outils qui témoignent également que plus qu'une volonté de conquête ou d'élargissement territorial de la marque, c'est bien davantage la voie de la collaboration avec les autres stations qui prime.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr - JNH - OT

Partager sur Facebook
Vu par vous
2286
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !