Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/07/20 | Sécheresse : le département de la Haute-Vienne placé en vigilance

    Lire

    En Haute-Vienne, le débit des cours d’eau ainsi que le niveau des eaux souterraines accusent une baisse régulière préjudiciable aux milieux aquatiques et au niveau global de la ressource. Dans ces conditions, le préfet a décidé de prendre un arrêté reconnaissant cet état de vigilance pour l’ensemble du département. Tous les usagers de l’eau sont appelés à faire preuve de civisme et d’éco-responsablilité en modérant leur consommation.

  • 07/07/20 | Charente-Maritime : un emprunt de 22 millions € pour le Département

    Lire

    Le Département 17 tient sa session d'été du 6 au 10 juillet. Les finances y tiennent une place importante. Son président Dominique Bussereau estime à 47 millions € les recettes en moins d'ici fin 2020. Dont 40 millions rien qu'en droit de mutation. Se prévoyant une marge, le président met au vote cette semaine un budget supplémentaire à 57 millions €, avec un emprunt à 22 millions. Cinq millions seront dévolus aux primes des agents, 2 millions aux associations et 12 millions pour les routes.

  • 07/07/20 | Lascaux lance sa saison estivale

    Lire

    Les visiteurs étaient au rendez-vous avec plus de 5000 personnes accueillies lors du week-end de réouverture de Lascaux, les 4 et 5 juillet. Les visiteurs peuvent profiter tout l'été de visites "prestige", organisées chaque fin de journée pour ceux qui veulent se retrouver en tout petit groupe (12 personnes maximum), loin de l'affluence de la journée et avec un médiateur pendant deux heures. Des sessions acoustiques seront organisées tous les 15 jours au sein de la reproduction de la grotte. Plus d'infos : www.lascaux.fr

  • 07/07/20 | Un plan de développement ambitieux pour le Futuroscope

    Lire

    Le Département de la Vienne et le Futuroscope consolident leur partenariat. L’Assemblée Départementale a voté à l’unanimité lors de la Décision Modificative du 3 juillet un cadre juridique sécurisé qui permet au Futuroscope d'évoluer. Ce plan passe par la conception de trois attractions majeures, la création d’une nouvelle zone de tourisme et loisirs, un « Resort » aux portes du Parc, intégrant sur 224 000 m2 supplémentaires, deux hôtels thématisés, un restaurant nouvelle génération et un parc aqua-ludique. C’est un ambitieux plan d’investissements de 304 millions d’euros qui va voir le jour d’ici 2030.

  • 07/07/20 | Le barrage hydroélectrique EDF de Vassivière réouvre ses visites

    Lire

    Le barrage hydroélectrique EDF de Vassivière va reprendre les visites guidées à partir du vendredi 10 juillet. L'occasion de découvrir ce site qui produit grâce à l’eau de la rivière Maulde l’équivalent de la consommation en électricité d’une ville de 40 000 habitants chaque année. Le port du masque est obligatoire et les horaires de visites ont été réaménagés pour permettre d’accueillir du public en toute sécurité. Visites en extérieur uniquement et réservation obligatoire au 05 34 39 88 70 ou à visites.edf.vassiviere@manatour.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Trafic TER : 303 trains en circulation lundi

07/05/2020 | Lundi 11 mai, 45 % du trafic TER seront assurés. Dans 15 jours, cela passera à 70 % pour atteindre 100 % le 20 juin si les conditions sanitaires l’autorisent…

Train TER Nouvelle-Aquitaine

Lundi 11 mai, la reprise sonnera pour tout le pays. Et cela passera bien entendu par les transports. Le 7 mai, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Renaud Lagrave, vice-président en charge des transports et Hervé Lefèvre, directeur régional de SNCF Voyageurs Nouvelle-Aquitaine, ont présenté le plan des transports scolaire, interurbain et TER Nouvelle-Aquitaine ainsi que les conditions d'application des nouvelles mesures sanitaires dans les gares et à bord des trains…

Le port du masque obligatoire, une distanciation physique à respecter, des flux de voyageurs orchestrés… Telles sont quelques-unes des mesures mises en place à partir du lundi 11 mai, jour du déconfinement, dans les transports publics. Le 7 mai, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Renaud Lagrave, vice-président en charge des transports et Hervé Lefèvre, directeur régional de SNCF Voyageurs Nouvelle-Aquitaine, ont présenté dans le menu le plan des transports scolaire, interurbain et TER Nouvelle-Aquitaine ainsi que les conditions d'application des nouvelles mesures sanitaires dans les gares et à bord des trains.
Renaud Lagrave a tenu à préciser que, pour les transports scolaires, depuis plus de quinze jours un groupe de travail avait vu le jour composé des acteurs clés de ce secteur d’activités tels que les transporteurs, l’inspection académique et la Région notamment. « Nous nous sommes tous réunis le 6 mai afin de faire de la dentelle, en clair du cas par cas par trajet afin de garantir la qualité et la sécurité à tous nos voyageurs ». Pour le transport interurbain, si pendant le confinement on enregistrait 30 % du trafic, au 11 mai prochain il en sera de 50 % « afin d’assurer la liaison domicile-travail », ajoute le vice-président.

45 % du trafic lundi
Du côté des TER, « SNCF Réseau a mené un très gros travail depuis une quinzaine de jours afin de rouvrir les voies lundi, notifie Renaud Lagrave. L’offre TER devrait s’élever à 45 % lundi, puis 70% dans les quinze prochains jours pour atteindre 100 % au 20 juin prochain si les conditions sanitaires le permettent. « Même si aujourd’hui, nous sommes toujours dans l’incertitude de certains éléments, étant donné que nous ne connaissons pas encore toutes les dispositions réglementaires imposées par l’Etat, spécifie Hervé Lefèvre, directeur régional de SNCF Voyageurs Nouvelle-Aquitaine, nous assurons que lundi 303 trains circuleront sur les voies ferroviaires de la Région ». Actuellement, les équipes travaillent à la réhabilitation des trains afin d’accueillir en toute sécurité les voyageurs.
Ainsi, si 45 % des trains circuleront, seules 25 % des places seront disponibles (41 000 sièges). « En effet, nous interdirons aux voyageurs de se positionner sur les plateformes et ils devront s’asseoir un siège sur deux afin de respecter les gestes barrières ». La SNCF a privilégié des trajets, des trains dits « sensibles » comme les liaisons Arcachon-Bordeaux, Agen-Bordeaux, Saint-Mariens-Bordeaux, La Rochelle-Bordeaux, Poitiers-Bordeaux*. Afin de mettre en place une offre qui conviennent au plus grand nombre, « une grande concertation s’est tenue, souligne Renaud Lagrave, impliquant les associations d’usagers, les syndicats de transports, la Région et la SNCF ». Malgré ces réunions pour préparer le déconfinement, « aujourd’hui, nous sommes dans des hypothèses, ajoute Hervé Lefèvre. Nous ne savons pas exactement combien de passagers vont emprunter les lignes dès lundi. En tous les cas, certains trajets ne seront pas ouverts à la vente afin d’assurer un transport aux soignants et aux abonnés. Mais, en fonction de la fréquentation, nous réviserons notre offre pour l’adapter au mieux aux besoins des voyageurs. Nous ferons du sur-mesure au jour le jour ».

Des gares lustrées
Si le port du masque sera obligatoire à l’intérieur des trains à compter du 11 mai, dans les gares, rien n’est mentionné à l’heure actuelle, « mais nous sommes partisans d’une protection dans ces enceintes », tient à signaler Renaud Lagrave. Aussi, des gels hydroalcooliques seront à la portée de tous afin de se désinfecter les mains gratuitement « après un achat de billet sur une machine, par exemple ». Au guichet, une signalétique spécifique invitera le client à se positionner d’une certaine manière afin de respecter une distance imposée entre les voyageurs. Un plexiglas sera positionné devant chaque guichetier. « Nous mettrons en place également une ségrégation de flux, précise Hervé Lefèvre afin d’éviter les entrées et les sorties au même endroit et le croisement des voyageurs. » Les trains seront nettoyés tous les jours à l’aide d’un virucide tout comme les 70 principales gares de la région. « Cette crise sanitaire permet à la SNCF d’entreprendre un saut qualitatif. En effet, la SNCF va assurer un voyage qualitatif et en toute sécurité à tous ses voyageurs », spécifie Hervé Lefèvre.
Afin d’assurer le respect de ces gestes barrières, et donc la sécurité sanitaire des voyageurs, le président de Région a écrit à Fabienne Buccio, la préfète de Région, pour demander l’intervention des forces de l’Ordre pour le contrôle de ces mesures. En effet, « certaines lignes très fréquentées ne permettront pas le respect de la distanciation minimale d’un mètre, et ceci malgré toutes les mesures prises en amont ». Alain Rousset qui souhaite donc pouvoir compter sur l’appui des forces de l’ordre pour faire respecter toutes ces nouvelles dispositions.

* Trois lignes ferroviaires ne seront pas rouvertes lundi 11 mai car des opérations techniques doivent être menées : Niort-Saintes (réouverture vers le 15 mai au soir), Saintes-Royan (réouverture le 20 mai au soir) et Thouars-Bressuire (réouverture au-delà du 1er juin).

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
4190
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !