Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Une aventure solidaire au cœur de la Tall Ships Regatta

20/07/2018 | Les 46 matelots sont arrivés à Bordeaux le 14 juin dernier après dix jours de traversée en mer depuis Dublin.

trainees G

Ils étaient 46 matelots à embarquer à bord de grands voiliers pour une aventure de dix jours en mer. Pour la plupart, des personnes en situation de handicap et des jeunes entre 15 et 25 ans de la région bordelaise, qui n’avaient jamais mis les pieds sur un grand voilier. Partis de Dublin en Irlande le 4 juin dernier et arrivés à Bordeaux lors de la fête du vin le 14 juin, ils ont traversé vents et marées pour ce qui restera gravé dans leur mémoire comme une aventure humaine inoubliable. Ce voyage dans l’Atlantique, ils le doivent notamment au soutien du Mécénat Bordeaux Métropole, de son partenaire, le Groupe Duval et aux collectivités territoriales.

On les appelle les « trainees ». On pourrait d’ailleurs les différencier par leur courage et leur volonté de dépasser leurs peurs. Ces « trainees », ce sont ces jeunes matelots qui ont été sélectionnés par un jury pour participer à une « aventure solidaire » et avoir le privilège d’embarquer dans l’un des bateaux participant à la Tall Ships Regatta, une course de voiliers créée par Bernard Morgan en 1953. Cinq voiliers ont été avitaillés pour l’occasion : le Belem, le Mogenster, le De Gallant, l’Arawak et l’Atyla. Parmi les 46 trainees sélectionnés, tous sont issus de la région bordelaise et 50% d’entre eux sont en situation de handicap. Aussi, 50% de l’équipage a entre 15 et 25 ans.  C’était la volonté des organisateurs et du mécénat Bordeaux Métropole, financeur de l’évènement. Michel Balique, l’un des capitaines participant à la régate a salué ce projet : « Faire embarquer des personnes handicapées et des jeunes dans une aventure comme celle-ci, c’est plutôt rare. Tout a été mis en œuvre pour accueillir les trainees et nous faire naviguer dans de bonnes conditions. C’est une initiative qui mériterait d’en amener d’autres ».

Un projet porté par le Mécénat Bordeaux Métropole

Pour mettre en œuvre cette aventure, il a fallu des moyens financiers. Ces moyens financiers ont été apportés en grande partie par la démarche du mécénat de Bordeaux Métropole. Le mécénat permet à des acteurs du privé et à des particuliers, de faire des dons dédiés à des projets d’intérêt général portés par un établissement public. Les donateurs reçoivent en contrepartie des avantages fiscaux liés au mécénat (réduction sur l’impôt sur le revenu à hauteur de 66 % du don pour les entreprises). La métropole de Bordeaux est la seule métropole française à avoir recours à cette démarche. Ici, c’est le groupe immobilier Duval, partenaire exclusif du mécénat, qui s’est impliqué dans le projet en faveur du recrutement d’apprentis matelots en situation de handicap. Bordeaux Métropole a pris en charge la totalité des coûts de navigation pour les participants (entre 900€ et 1300€ par personnes).

« Une aventure inoubliable »

S’il a fallu coordonner les différents acteurs en amont du projet, il a aussi fallu coordonner les différents équipages en aval, sur les bateaux. C’était la mission des capitaines, commandants et accompagnateurs présents sur les cinq grands voiliers. Le navigateur Michel Balique avoue : « Beaucoup de trainees étaient un peu inquiets au départ et nous aussi pour être honnête. Mais finalement, les participants se sont vites adaptés et nous avons pu transmettre notre savoir en termes de navigation ». Pour Fernand et Christopher, deux jeunes matelots qui ont eu la chance de participer à la régate, c’est une aventure qui restera gravée dans leurs souvenirs : « On s’en souviendra toute notre vie. Se retrouver en mer pendant 10 jours dans une telle aventure, c’est quelque chose d’inoubliable. D’autant plus qu’il y avait des étrangers sur le bateau et on a aussi pu échanger en anglais ». Fernand retient de cette épopée les moments de silence en pleine mer, loin de tout, sans téléphones et sans les tracas du quotidien. Christopher lui, se souviendra des couchés de soleil sur l’Atlantique et la visite surprise de quelques dauphins. Mais surtout, ils se souviendront d’une aventure humaine loin de la terre ferme, qui leur a permis de dépasser leurs craintes.

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : Bordeaux Métropole

Partager sur Facebook
Vu par vous
2959
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !