Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/06/19 : Le navigateur Yvan Bourgnon sera présent à la 47e édition du Grand Pavois, qui se tiendra du 18 au 23 septembre à La Rochelle. Il viendra présenter la maquette de son bateau nettoyeur des mers The SeaCleaners et donner une conférence.

25/06/19 : En Dordogne, le niveau 3 alerte canicule a été déclenché qui permet de mettre en œuvre immédiatement des mesures appropriées en vue de protéger les populations. Le pic de chaleur devrait se situer le 27 juin avec des minimales à 21° et des maximales à 41

23/06/19 : Chez les féminines, la belge Nafissatou Thiam remporte le Décastar à Talence. La bordelaise Solene Ndama termine 4° avec 6290 points, elle se qualifie pour les Championnats d'Europe Espoirs, mais échoue à 10 points de la qualification aux mondiaux.

22/06/19 : Au Décastar Talence, ce samedi 22 juin, la Championne Olympique belge Nafissatou Thiam a battu le record du stade de hauteur avec un saut à 2m02, 2ème performance mondiale de l'année, et record du monde de saut en Hauteur lors d'un heptathlon.

21/06/19 : Le 20 juin, Alexandra Siarri adjointe au maire de Bordeaux chargée de la Ville de demain, de la cohésion sociale et territoriale, a été élue présidente nationale de «France Médiation» qui fédère les 75 acteurs publics et privés de la médiation sociale

21/06/19 : Après Bordeaux, Blaye, La Rochelle, Dax et Mont-de-Marsan, Parthenay et Niort testent actuellement une nouvelle ligne de bus (la 12) fonctionnant au biogaz. Le projet est soutenu par la Région.

19/06/19 : L'Hebdomadaire "Le Point" classe en 3ème position parmi les 70 villes les plus attractives de France, Bayonne Anglet et Biarritz sur la Côte basque pour leur dynamisme économique, leur mobilité leur connectivité et la qualité de vie.

19/06/19 : Charentes: selon le BNIC, les dégâts causés par l'épisode orageux de cette nuit ont eu un niveau d'impact limité sur le vignoble, localisés à Salles d'Angles, Sigogne, Angeac-Champagne, St-Martial, Jarnac, Gensac, Genté, Jarnac-Champagne ou Chadenac.

19/06/19 : La Rochelle : dans le cadre de l’approbation du Plan local d'Urbanisme intercommunal, une enquête publique est ouverte jusqu'au 26 juillet, dans 60 permanences réparties dans l'agglomération. Registre en ligne : www.registre-dematerialise.fr/1359.

19/06/19 : En raison d’un changement de programme de dernière minute, la visite de Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et de la biodiversité, à Iraty et à Esterençuby ce jeudi 20 juin est reportée sine die.

18/06/19 : Nathalie Lasserre, première conseillère du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel est nommée sous-préfet de Nontron. Elle remplace Frédéric Roussel, nommé directeur de cabinet à la préfecture du Tarn à Albi.

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

Arte Flamenco 2019 - du 2 au 6 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/06/19 | La Mairie de Bordeaux déclenche des actions de prévention canicule

    Lire

    En raison des fortes chaleurs annoncées pour cette semaine, la ville de Bordeaux a déclenché des actions de prévention canicule. 18 000 courriers ont été envoyés aux seniors de +75 ans pour actualiser le registre de vigilance canicule. Dés que Madame la Préfète annoncera le plan canicule, les personnes référencées sur ce registre seront contactées quotidiennement par des bénévoles d'associations partenaires de l'opération Voisins relais. De plus, afin de permettre à tous de profiter d'un peu de fraîcheur, les parcs et jardins resteront ouverts jusqu'à 22h jusqu'au 29 juin.

  • 26/06/19 | Les filets des pêcheurs pros interdit au port de Bayonne

    Lire

    Le tribunal tribunal administratif de Pau a décidé hier d'interdire la pêche aux filets dérivants dans le port de Bayonne. Nous avions évoqué cette manifestation des associations de pêcheurs amateurs de saumon et d'élus béarnais se plaignant que cette pêche à outrance à l'embouchure de l'Adour et dans le port de Bayonne, barrent la remontée des saumons. Ils dénonçaient le préjudice subi à leur égard comme au tourisme halieutique, entre autre, dans la région de Navarrenx. Les pêcheurs pros ont six mois pour retirer leurs filets.

  • 25/06/19 | Deux-Sèvres : fermetures des routes niortaises pour travaux

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres va procéder à des travaux d'entretien (fauchage, élagage, voirie) sur le contournement sud de Niort. Les travaux seront réalisés de nuit entre 19 h et 23 h 30 selon les phasages suivant : du 26 au 27 juin entre la route d'Aiffres et la route de Saint-Jean d'Angély ; du 3 au 4 juillet entre la route de Saint-Jean d'Angély et la route de La Rochelle.

  • 24/06/19 | Vienne : la Préfecture au chevet d'Avanton

    Lire

    Après un arrêté interministériel daté du 21 juin 2019, la Préfecture de la Vienne annonce la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour Avanton. En effet, la commune a été fortement affectée par la sécheresse de l'été 2017, et la réhydratation des sols a provoqué plusieurs mouvements de terrain. Les sinistrés ont 10 jours à compter de la publication de l'arrêté au Journal officiel pour se manifester dans le cadre d'une indemnisation. Les demandes se font donc jusqu'au 2 juillet.

  • 24/06/19 | Virginie Calmels quitte Barnes

    Lire

    Virginie Calmels, ancienne numéro 2 des Républicains et ex adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux, quitte ses fonctions de présidente de Barnes France et CEO de Barnes International et Hospitality prises en mars. Dans un communiqué, le groupe immobilier de luxe parle de "dissension majeures avec les actionnaires et d'une "décision devenue inévitable". La principale concernée a précisé dans un communiqué que la décision serait intervenue "suite au refus des actionnaires de me garantir leur accord pour la mise en œuvre des mesures correctrices préconisées" dans un rapport d'audit visant à "structurer le groupe".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

Concours de Bordeaux-Vins d'Aquitaine : des médailles, des enjeux

04/05/2019 | Créé en en 1956, la 63e édition du concours de Bordeaux-Vins d'Aquitaine était organisée ce samedi 4 mai au palais des congrès de Bordeaux. 1014 vins ont été médaillés

Professionnels du vin, amateurs ou encore étudiants, ils étaient 857 dégustateurs pour cette 63 édition du concours de Bordeaux-Vins d’Aquitaine

La 63e édition du concours de Bordeaux-Vins d’Aquitaine s’est déroulée ce samedi 4 mai au palais des congrès de Bordeaux. Organisé par la Chambre d'Agriculture de la Gironde dans le cadre du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine et de la Foire Internationale de Bordeaux, et en avant première de ces grands rendez vous, il a accueilli 857 professionnels du vin, amateurs ou étudiants qui ont dégusté 3411 échantillons issus de 91 appellations. Rouges, blancs, rosés, clairets, crémants , il y en avait pour tous les goûts. Cette année, 1 014 vins ont été médaillés, répartis en 405 médailles d'or, 440 médailles d'argent et 169 médailles de bronze. Des récompenses qui influent sur toute une économie viticole.

Le parvis du palais des congrès de Bordeaux est comble. Il est 9 heures, on patiente pour entrer déguster des vins sélectionnés au 63e concours de Bordeaux Vins d’Aquitaine. Ils sont 857 dégustateurs, des professionnels, mais également des amateurs, (qui font partie pour certains de clubs de dégustation), ou encore des étudiants. Pendant à peine plus de deux heures, ils vont goûter des vins. « Cela se passe particulièrement bien, explique avec un large sourire Françoise Harrewyn, responsable du concours, qui laisse peu à peu retomber la pression. Ce sera fini quand le palmarès sera dévoilé ».

Les dégustateurs observent les vins servis de manière anonyme. Sur l’étiquette figurent seulement un numéro d’échantillon, l’appellation et le millésime des vins. Couleur, tenue dans le verre, odeur, les vins sont méticuleusement décryptés. Un petit passage en bouche pour définir et noter le goût et bien sûr le recracher. Chaque dégustateur note ses appréciations et ses remarques sur une feuille où sont simplement recensés les numéros d’échantillon. Ils analysent, font part de leurs sensations, le tout à l’aide d’un vocabulaire simple. C’est comme ça que l’on déguste du vin.

Les dégustateurs observent les vins servis de manière anonyme. Couleur, tenue dans le verre, odeur, les vins sont passés au crible.

Professionnels et amateurs à la même table

Direction la table de dégustation 62. Les dégustateurs se répartissent entre trois viticulteurs et deux amateurs. Ils doivent goûter et noter du vin rouge Bordeaux Supérieur de 2017. En bout de table, Véronique Smati, vigneronne dans les Graves, au château de Lionne, est la présidente de la table. Elle a mené la dégustation des dix-huit échantillons en toute connaissance de cause. « 2017 est une année qui a été particulièrement difficile pour les vignerons avec la gelée ». Il semble essentiel de remettre dans le contexte les dégustations et d’alerter sans doute les amateurs. « On a senti que les vignerons ont bien travaillé. On a eu du fruit, de beaux élevages quand même, avec des vins boisés, assez intégrés, avec de belles couleurs. Nous étions quand même contents ». À côté d’elle, Mickaël Deguilhem, un Toulousain, amateur de vins, qui s’est pris au jeu de la dégustation depuis déjà quelques années. « Je m’amuse à faire des dégustations de vins de par la France. Cette dégustation était sympathique. La table est belle, les commentaires sont homogènes et la dégustation cohérente. » Une fois la dégustation terminée, c’est l’heure d’affiner les résultats et de confronter les points de vue de chacun. « C’est enrichissant d’écouter les professionnels, de discuter avec eux sur notamment les techniques employées. En venant au concours, j’améliore mes connaissances. Puis après leur remarque, on goûte de nouveau les vins, on assimile un peu et on apprend à parler du vin. » «  Leur ressenti est important car ce sont eux les acheteurs de nos vins. Faire participer des amateurs, c’est à la fois ludique et encourageant », répond Christophe Porcher, viticulteur sur la commune des Lèves-et-Thoumeyragues au château Cateau Lagrange.

Un enjeu économique 

À la table, ils ont finalement décerné cinq médailles d’or. Car il y a derrière ces distinctions un enjeu économique. « Il faut que tout le monde puisse vivre de notre métier, confie Christophe Porcher. Une médaille permet de vendre son vin plus cher. » Jusqu’à + 15% même pour certains d’entre eux. Dès la publication des résultats, les négociants en vins vont contacter les producteurs récompensés pour acheter et vendre leur vin. Des médailles qui donnent de la valeur au vin ou la prolongent. Mais attention, il faut toujours les consommer avec modération ou bien les déguster. 

La salle du palais des congrès de Bordeaux se vide peu à peu. Il est midi. Les dégustateurs se saluent et pour certains se donnent déjà rendez-vous pour la 64e édition du concours de Bordeaux - Vins d’Aquitaine. Ils ont pu repartir avec leur verre de dégustation estampillé du logo du concours. Quant aux résultats, ils ont été publiés à 14 heures. 1 014 vins ont reçu une médaille (405 médailles d'or, 440 médailles d'argent et 169 médailles de bronze ont été attribuées) soit 29,7% des vins récompensés. Véronique Smati, qui présentait plusieurs vins, est doublement satisfaite, puisque son Graves sec de 2018, Château de Lionne, a obtenu une médaille d’or (cliquez ici pour consulter l’ensemble du palmarès).

Julien Privat
Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
11763
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -