Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/09/19 : Le 24/09 le Centre Commercial Mériadeck reçoit le Forum des Acteurs Associatifs de l’Emploi. Les assos bordelaises liées à l’insertion professionnelle y présentent leurs services d'orientation et accompagnement des personnes en recherche d'emploi

20/09/19 : Le patron bordelais de Keolis, Jean-Pierre Farandou, succèdera à Guillaume Pépy à la tête de la SNCF en janvier. Il a effectué en Gironde une grande partie de sa carrière aux postes de chef de gare, chef de projet TGV ou responsable de la mobilité TER.

19/09/19 : Bordeaux - James Gray, le réalisateur New yorkais de Little Odessa, La nuit nous appartient, Two Lovers ou du récent Ad Astra sera l'invité d'honneur du 8èmé Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui se tient du 15 au 21 octobre 2019

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/09/19 | Vienne : un essai clinique "sauvage" interdit

    Lire

    L'agence du médicament (ANSM) a annoncé ce jeudi avoir interdit un "essai clinique sauvage" de molécules aux "effets inconnus" (sous forme de patchs) sur au moins 350 malades de Parkinson et Alzheimer réalisé en partie dans une abbaye de Saint-Benoît, près de Poitiers. L'ANSM a demandé aux participants de ces essais de "ne plus utiliser ces patchs" et de consulter "rapidement un médecin pour réaliser un bilan de santé et s'assurer que la prise en charge de leur maladie est adéquate". L'autorité a également annoncé avoir saisi le pôle santé du Parquet de Paris.

  • 20/09/19 | Ingrandes (86) : 150 emplois sur l’ex-site de la COOP Atlantique

    Lire

    Au micro de France Bleu Poitou, ce mercredi 18 septembre, le président de Grand Châtellerault, Jean-Pierre Abelin a annoncé l’installation par le groupe Emil Frey (premier distributeur automobile en Suisse et propriétaire du site Autosphère) d’une plateforme de voitures d’occasion. Elles seront préparées et remises en état. A la clé 150 emplois sur le site de l’ancienne COOP Atlantiquie, qui était fermé depuis le début de l’année 2018.

  • 20/09/19 | La Rochelle : le choix du site du nouvel hopital fait débat

    Lire

    Le choix de l'emplacement du nouvel hôpital de La Rochelle a fait débat, lors du conseil d'agglomération du 19 septembre. Plusieurs élus se sont étonnés de ne pas avoir été consultés, estimant que le sujet devrait faire l'objet d'une discussion en conseil communautaire. Or, le futur emplacement sur l'actuel site du Parc des expositions a été décidé puis acté en juillet 2018 par le conseil de surveillance du groupe hospitalier et validé par l'ARS, et n'avait suscité aucune contestation à l'époque.

  • 20/09/19 | Nuit des chercheur.e.s à Limoges

    Lire

    La 15ème Nuit Européenne des Chercheur.e.s se tiendra le 27 septembre. A cette occasion la Maison de l’Europe Limousin propose une exposition « Unis pour la protection de l’eau ! » qui aborde la thématique de l’eau à l’échelle régionale mais aussi européenne. Cette exposition sera complétée par un module d’animation interactif pour permettre à chaque visiteur de se questionner sur les pratiques en matière de protection de l’eau.

  • 20/09/19 | La Rochelle : un grand débat autour de l'acharnement thérapeutique

    Lire

    Depuis janvier 2016, le Centre National des Soins Palliatifs et de la Fin de Vie (CNSPFV), a notamment pour mission d’informer et de communiquer avec le grand public sur la démarche palliative et la fin de vie. Il organise avec le centre hospitalier de La Rochelle un débat public sur le thème "Acharnement thérapeutique ou obstination déraisonnable: où ça commence? Qui en décide? Que dit la loi?", le 25 septembre de 19h à 21h, salle de l'Oratoire à La Rochelle. Entrée libre et sans inscription.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

La DRAAF facilite les rencontres entre acteurs et enraye le gaspillage alimentaire

05/06/2019 | Au Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine, le stand de la DRAAF était un lieu de rendez-vous. Au programme rencontres et solutions contre le gaspillage.

draaf gaspillage alimentaire

Le stand de la DRAAF fourmillait ce mardi matin. Les acteurs de la chaîne anti-gaspillage alimentaire venaient présenter nouveaux dispositifs et actions mais aussi établir une mise en réseau entre les différents maillons. Grand public, mais aussi professionnels et étudiants de lycée agricoles étaient attendus pour des quizz et explications détaillées sur les solutions à mettre en place sur la problématique du gaspillage alimentaire.

Inscrit dans une politique alimentaire encadrée par le PANA, la DRAAF englobe quatre volets d'actions : justice sociale (au sein des hôpitaux ou des prisons), éducation de la jeunesse, lutte contre le gaspillage et ancrage territorial. "Nous accompagnons les collectivités et les associations sur des projets locaux dans le cadre du PANA : financement ou encore mise en réseau." explique David Brouque en charge du gaspillage à la DRAAF. Et cette mise en réseau primordiale dans l'accompagnement des actions concrètes se passe directement sur le stand au sein du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine. 

Phénix nait des cendres du gaspillage

Née en 2014 après la vision de poubelles de supermarchés pleines à craquer d'invendus, la société Phénix se développe dans la France entière. 24 antennes dont plusieurs en Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux, Limoges, La Rochelle et Biarritz), elle créé des solutions pour la mise en place d'actions dans les structures alimentaires telles que la grande distribution, les grossistes ou encore l'événementiel. L'absence de connaissances juridiques pouvant freiner les démarches, elle propose des partenariats pendant un an ou deux et des solutions personnalisées selon les filières. Spécialisé dans le coaching de terrain, elle met en place des actions concrètes sur les sites de production. L'accompagnement alimentaire propose par exemple une revente à prix cassé des produits au sein de magasins comme les épiceries "nous" que Phénix à co-fondées, mais aussi sur leur nouvelle application mise en service le 18 juin sur Bordeaux. Elle encadre des clients comme Leroy Merlin avec qui un partenariat national est entretenu mais également des collectivités comme Bruges pour le 14 juillet et l'évenementiel telle que la fête de la musique. "L'objectif est d'établir une gestion des déchets en résonance avec le champ des possibles et les problématiques locales. On garde toujours une grande partie pour la redistribution dans les associations. Mais nous essayons également de remonter dans la chaîne en mettant en place des solutions pour enrayer les déchets en amont : réduction de commande, surproduction..." explique Elise Madranges, responsable de l'antenne de Bordeaux et coordinatrice sur la Nouvelle-Aquitaine. 

L'anti-gaspillage passe également sur la gestion des déchets non alimentaires : filière bois ou encore plastique font appel à Phénix. 130 salariés dans la France entière et des antennes en Espagne et au Portugal, elle impacte 50 tonnes de produits redistribués chaque jour, l'équivalent  de 60 000 repas et, depuis sa création, 50 millions de repas ont été redistribués. Economie circulaire, recherche sur les déchets non alimentaires... La société, forte d'un double label (Essus et Bi-corp), est sur tous les fronts. L'application permettant de commander repas et invendus en fin de journée se lance chaque semaine dans une nouvelle ville française dans le but de couvrir tout l'hexagone d'ici à la fin de l'été. 

Régal créé des rencontres

Représentants de "Régal", réseau animé par le CREPAQ, étaient également présents sur le stand. Basée à Bordeaux, l'association "Centre de Ressources d'Ecologie Pédagogique d'AQuitaine", se destine aux acteurs de la chaîne alimentaire depuis 2013. "Le but est de créer une synergie entre les acteurs, diffuser les bonnes pratiques et trouver des solutions" analyse Dorothée Despagne-Gatti, directrice. Journée d'échange, ateliers participatifs de formation ou de production, assises régionales contre le gaspillage ou encore explications d'une réglementation en perpétuelle évolution... Elle a pour rôle premier de créer et faciliter les rencontres. "L'objectif est de faire en sorte qu'une structure qui se trouve en Creuse ne se pose pas une question que quelqu'un s'est déjà posé dans le Pays-Basque. La Région est belle mais grande et il y a un tas de choses qui se font déjà. Nous mettons donc en lumière ces bonnes pratiques pour que les acteurs se rencontrent et avancent plus vite ensemble." Aves sa présence sur le stand de la DRAAF, Régal espère se faire découvrir part le grand public mais aussi par les participants professionnels sur le Salon pour les aider à avancer plus rapidemment dans leurs actions.

Expliceat : une start-up qui revalorise le pain en farine

La start-up bordelaise Expliceat était également sur le stand de la DRAAF pour présenter ses actions. Sa lutte contre le gaspillage est partie d'un constat simple : le pain, une des denrées les plus consommées sur le territoire, est également une des plus perissables et donc des plus jetées ce qui entraîne donc énormément de gaspillage. Le "crumbler" est donc né. Cette machine permet aux boulangeries, et aux grandes et moyennes surfaces, de broyer le pain invendu et d'en refaire farine. Cette chapelure obtenue permet de revaloriser les déchets et de réutiliser cette nouvelle matière première dans de nouvelles créations. "En plus de cette machine, cela fait trois mois que nous avons nos propres ateliers de production en partenariat avec Pain et Partage, boulangerie bio et solidaire sur Merignac. Ils travaillent la nuit car fournissent des restaurants de collectivité le matin et leurs locaux sont donc inoccupés la journée. Nous nous y sommes installés et, avec leur surplus de production, nous produisons des biscuits anti-gaspi' faits à partir de farine de pain revalorisée et nous proposons les préparations cookies à la commercialisation." détaille Annouchka Gauthier, responsable évenementiel. En bouteille de verre recyclables, la boucle du gaspillage alimentaire est donc bouclée. 

Sabine Taverdet
Sabine Taverdet

Crédit Photo : Sabine T

Partager sur Facebook
Vu par vous
1150
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -