Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/07/20 | Sécheresse : le département de la Haute-Vienne placé en vigilance

    Lire

    En Haute-Vienne, le débit des cours d’eau ainsi que le niveau des eaux souterraines accusent une baisse régulière préjudiciable aux milieux aquatiques et au niveau global de la ressource. Dans ces conditions, le préfet a décidé de prendre un arrêté reconnaissant cet état de vigilance pour l’ensemble du département. Tous les usagers de l’eau sont appelés à faire preuve de civisme et d’éco-responsablilité en modérant leur consommation.

  • 07/07/20 | Charente-Maritime : un emprunt de 22 millions € pour le Département

    Lire

    Le Département 17 tient sa session d'été du 6 au 10 juillet. Les finances y tiennent une place importante. Son président Dominique Bussereau estime à 47 millions € les recettes en moins d'ici fin 2020. Dont 40 millions rien qu'en droit de mutation. Se prévoyant une marge, le président met au vote cette semaine un budget supplémentaire à 57 millions €, avec un emprunt à 22 millions. Cinq millions seront dévolus aux primes des agents, 2 millions aux associations et 12 millions pour les routes.

  • 07/07/20 | Lascaux lance sa saison estivale

    Lire

    Les visiteurs étaient au rendez-vous avec plus de 5000 personnes accueillies lors du week-end de réouverture de Lascaux, les 4 et 5 juillet. Les visiteurs peuvent profiter tout l'été de visites "prestige", organisées chaque fin de journée pour ceux qui veulent se retrouver en tout petit groupe (12 personnes maximum), loin de l'affluence de la journée et avec un médiateur pendant deux heures. Des sessions acoustiques seront organisées tous les 15 jours au sein de la reproduction de la grotte. Plus d'infos : www.lascaux.fr

  • 07/07/20 | Un plan de développement ambitieux pour le Futuroscope

    Lire

    Le Département de la Vienne et le Futuroscope consolident leur partenariat. L’Assemblée Départementale a voté à l’unanimité lors de la Décision Modificative du 3 juillet un cadre juridique sécurisé qui permet au Futuroscope d'évoluer. Ce plan passe par la conception de trois attractions majeures, la création d’une nouvelle zone de tourisme et loisirs, un « Resort » aux portes du Parc, intégrant sur 224 000 m2 supplémentaires, deux hôtels thématisés, un restaurant nouvelle génération et un parc aqua-ludique. C’est un ambitieux plan d’investissements de 304 millions d’euros qui va voir le jour d’ici 2030.

  • 07/07/20 | Le barrage hydroélectrique EDF de Vassivière réouvre ses visites

    Lire

    Le barrage hydroélectrique EDF de Vassivière va reprendre les visites guidées à partir du vendredi 10 juillet. L'occasion de découvrir ce site qui produit grâce à l’eau de la rivière Maulde l’équivalent de la consommation en électricité d’une ville de 40 000 habitants chaque année. Le port du masque est obligatoire et les horaires de visites ont été réaménagés pour permettre d’accueillir du public en toute sécurité. Visites en extérieur uniquement et réservation obligatoire au 05 34 39 88 70 ou à visites.edf.vassiviere@manatour.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Elections municipales 2nd tour

Les spéciaux d'Aqui


Elections municipales 2nd tour

La Semaine de l'agriculture inaugurée: " Place aux agrosolutions ! "

18/05/2020 | La Semaine de l'agriculture s'est ouverte sans animaux ni dégustations, mais avec l'ambition résolue de "passer de l'agribashing aux agrosolutions"

Inauguration de la Semaine de l'Agriculture avec Jean-Pierre Raynaud, Alain Rousset et Dominique Graciet

Inaugurer un Salon agricole, c'est, après un temps de discours, prendre le temps de déambuler dans les allées à la rencontre des éleveurs, producteurs et nombreux autres acteurs du monde agricole, entre caresses aux animaux et dégustations de produits régionaux. Exercice un peu plus compliqué quand il s'agit d'inaugurer un Salon devenu virtuel, pour cause de crise sanitaire. Dominique Graciet, président du Salon de l'agriculture, Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine et Jean-Pierre Raynaud, son vice président en charge de l'agriculture se sont tout de même lancés dans l'exercice, ce lundi matin, avec certes la convivialité en moins, mais la conviction toujours présente que quelque soit le support, ce Salon de l'agriculture 2020 devenu Semaine de l'agriculture 100% en ligne, persévère dans son rôle de lien entre les acteurs agricoles et le grand public.

« Ce premier salon européen entièrement digital est une semaine de communication de l'agriculture. Aujourd'hui on demande aux agriculteurs, osez prendre la parole, faites la promotion de vos pratiques, de votre métier : les consommateurs et les concitoyens y sont réceptifs !» lance Dominique Graciet, Président de la chambre régionale de l'agriculture et de ce Salon pas comme les autres. Selon lui, cette Semaine à suivre en direct ou en différé sur Agriweb.tv, « c'est l'occasion de dire à l'ensemble de la société que l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine change dans ses pratiques, tout en étant toujours attachée à la création de valeur au travers de ses produits de qualité. Elle change car c'est le premier secteur de l'économie à avoir adhéré globalement à la feuille de route du Conseil régional Néo terra en 2019 et le premier secteur à s'être remis en cause dans cette crise du COVID avec pas mal de succès et d'ingéniosité : les producteurs ont eux-même trouvé les bons circuits de commercialisation pour leur produits et pour atteindre le consommateur qui était confiné. » En d'autres termes pour Dominique Graciet : « on passe de l'agribashing aux agrosolutions d'aujourd'hui ».

"Dans cette transition agroécologique, c'est l'exemple qui va compter"
Un constat que partage Alain Rousset en ce jour d'ouverture de la Semaine de l'Agriculture : « Le côté critique est marginalisé, on l'a bien vu durant cette crise. C'est pourquoi je pense qu'il ne faut pas en parler, je ne veux plus voir le mot agribashing dans la communication du Salon de l'Agriculture. Parce qu'en réalité, plus on parle de ça, plus on lui donne de l'importance. Or par exemple, si l'agriculture est à la source en partie du réchauffement climatique, elle est aussi la solution. » Et de citer les nombreuses initiatives nées ces dernières semaines autant que l'implication des chercheurs et scientifiques sur le sujet. « Dans cette transition agroécologique du secteur, c'est l'exemple qui va compter. C'est aussi l'accompagnement (économique, ndlr) et la mobilisation des chercheurs et des scientifiques qui va aider à aller dans ce sens là », faisant là référence aux deux groupes de travail scientifiques créés à l'initiative de la Région, Acclimaterra, sur les conséquences du réchauffement climatique, et Ecobiose, sur la bodiversité. Autre exemple cité par le Président de la Région : « il faut une réflexion sur la reconquête du machinisme. Si on supprime les produits, il faut faut réfléchir à la mécanisation. Il y a des aventures industrielles passionnantes à conduire ! » s'enthousiasme-t-il. Son souhait pour cette Semaine : « En cas de succès de ce salon virtuel, je souhaite qu'il soit maintenu en même temps que le salon physique. Je suis curieux de voir les connexions qui vont être faites ici !».

Améliorer les partenariats... et faire passer des messages
Une curiosité allant dans le même sens que celle de son vice président à l'agriculture, Jean-Pierre Raynaud. « Cette Semaine numérique est une aventure, un peu inédite. Je souhaite qu'on puisse aller chercher de nouveaux participants, qui ne seraient pas forcément présents au Salon de l'agriculture dans sa forme classique. » Pour celui qui rappelle à son tour les nombreuses initiatives mises en place lors du confinement, non seulement par les producteurs, mais aussi par les institutions, cette Semaine, doit aussi être « l'opportunité de fédérer et d'améliorer les partenariats qui se sont créés à cette occasion et de faire en sorte que le rapport de confiance entre agriculteurs et citoyens perdure demain ».
Mais, au milieu de cet optimisme, ce Salon virtuel, c'est aussi pour Dominique Graciet l'occasion de faire passer d'autres messages, très concrets, et de saisir les décideurs et de les interpeller dans ce moment de relance de l'économie. « Si nous avons pu continuer à travailler durant la période de confinement pour nourrir nos concitoyens, celle-ci a quand même causé des pertes énormes pour certaines filières, et désormais la réouverture de la restauration, et de la restauration restauration hors foyer doit se faire au plus vite ; il faut rétablir des filières ''normales'' d'écoulement des produits aussi avec une distribution qui restera, je l'espère, citoyenne ».

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Capture d'écran Agriweb.tv

Partager sur Facebook
Vu par vous
8300
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -